|

COMMUNIQUÉ – CÉLINE SOLSTAD : NOUVELLE ARRIÈRE DROITE DE L’ESBF POUR LES DEUX PROCHAINES SAISONS !

Une joueuse norvégienne posera ses valises en France et dans la capitale du temps en juillet prochain ! Céline SOLSTAD, passée par Øygarden, Gneist et Fana en Norvège, quittera pour la première fois son pays pour se lancer dans une nouvelle aventure. L’arrière droite paraphe un contrat sous les couleurs de l’ESBF jusqu’en 2026 !

Crédit photo : Bjørn Erik Foto

C’est à l’âge de 6 ans que Céline a commencé à jouer au handball. En grandissant, elle a joué pour Fana et Gneist avant de revenir à Fana à 17 ans pour intégrer l’équipe première qui jouait en deuxième ligue de Norvège. En 2018, Céline et ses coéquipiers ont remporté le championnat et ont intégré depuis la première division norvégienne. Depuis trois saisons, elle est élue meilleure passeuse du championnat. Céline SOLSTAD a participé la saison dernière à l’EHF European League. Depuis juin 2022, elle fait partie de l’équipe nationale B de Norvège. C’est face à la France, qu’elle a fait ses débuts en équipe nationale, l’été dernier.

L’arrière droite se qualifie comme une joueuse qui joue intelligemment. Elle essaye au maximum de mettre ses coéquipières dans de bonnes positions de tirs et de se créer ses propres occasions. Celle pour qui la prise de décision est l’un des points forts, aime particulièrement le jeu rapide et créatif. Elle estime avoir une bonne relation avec les pivots. Céline est actuellement capitaine de son équipe et aime prendre des responsabilités.

Céline SOLSTAD : « J’ai signé à Besançon parce que je veux vivre une nouvelle aventure et me lancer un défi ! J’ai évolué dans le même environnement pendant 10 ans à Fana et aujourd’hui, j’ai hâte de découvrir l’équipe, le championnat français et la culture française ! »

Daniel HOURNON : « C’est un plaisir d’accueillir Céline au sein de l’ESBF ! Nous espérons qu’elle prendra rapidement ses marques au sein du collectif bisontin. Nous serons ravis de pouvoir compter sur son jeu rapide, créatif et collectif. Céline pourra compter sur le club, ses dirigeants et bénévoles pour lui faire aimer Besançon et la culture française. »

Crédit photo : Bjørn Erik Foto

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *