De 1988 à 2016, Julien Lepers aura animé le “4 à la suite”, célèbre épreuve du jeu Question Pour un champion, diffusé chaque jour sur France 3. En ce début d’année 2023, les Bisontines se sont inspirées de ce jeu culte pour commencer leur marathon, en enchaînant quatre succès en quinze petits jours : Celles sur Belle et Saint Amand, en championnat et Siófok et Molde, sur la scène européenne, pour prendre la tête du groupe A d’EHF European League. Avec un peu de fatigue, mais beaucoup plus de confiance, les Rouges ont pris la route du Sud mardi, pour rejoindre Plan de Cuques, afin d’y disputer la douzième journée de Ligue Butagaz Energie ce mercredi soir. C’est donc avec la ferme intention de poursuivre leur série de victoires que Pauline ROBERT et les siennes, accompagnées du staff, ont abordé cette rencontre. Privée de ĆOROVIĆ, touchée à la cheville et pas suffisamment rétablie pour cette rencontre, c’est Léa POBELLE qui prenait place dans le groupe pour utiliser toute la polyvalence de TSHIMANGA, qui n’est désormais plus à démontrer.

A l’entame de ce match, alors que Plan de Cuques menait dans les toutes premières minutes, Besançon prenait rapidement le jeu à son compte, bien aidé par les réalisations à longue distance de NOSEK, ou les buts de CUSSET à l’intérieur de la défense adverse. Au cours du premier quart-d’heure, les deux Bisontines parvenaient à tromper NOVELLAN, dans les buts adverse, à six reprises, faisant rapidement grimper le score en leur faveur. En face, PULERI tentait de maintenir les siennes dans la partie, mais le duo de gardiennes bisontin empêchaient les locales de revenir au score. Manquant parfois d’un peu de précision, entraînant des pertes de balles ou des échecs au tir, les Engagées ne parvenaient toutefois pas à creuser un écart conséquent, puisque les deux réalisations d’ELISME pour Plan de Cuques ramenaient les locales à deux longueurs à deux minutes du terme du premier acte. Il fallait alors compter sur les derniers buts de ZAZAÏ puis ROBERT, juste avant la pause, pour voir l’ESBF prendre quatre buts d’avance, et repartir aux vestiaires avec un matelas un peu plus confortable.

Sans briller, les Bisontines semblaient donc avoir pris la mesure de cette rencontre, et maîtriser les débats. Et au retour des vestiaires, ZAZAÏ et les siennes maintenaient la pression sur leurs adversaires du soir. Les défenses étaient un peu moins précises qu’en première période et les arbitres usaient régulièrement du jet de 7M, et les deux spécialistes, chacune de leur côté, ZAZAÏ et PULERI s’appliquaient à la tâche pour se répondre coup pour coup. Rajoutez à cela quelques arrêts d’HAUGE, un but de GRANIER et un de CUSSET, et l’ESBF portait l’écart à six longueurs à l’entame du dernier quart d’heure. Les techniciens bisontins pouvaient alors gérer au mieux les rotations de l’effectif, en préservant les joueuses les plus fatiguées, sans toutefois remettre en cause le résultat de cette partie. Mais, les locales ont fait leur retour à trois buts, à trois minutes du terme. La réaction de TSHIMANGA et FAURE ne se fera pas attendre pour couper définitivement toutes les intentions des Sudistes. Au terme d’un match maîtrisé, sans être parfait, les Engagées s’imposaient finalement sur le score de 20 à 24.

Au forceps, avec caractère et toujours grâce à leur force collective, les Bisontines reviennent ainsi de Plan de Cuques avec un nouveau succès, portant à 5 la série de victoires depuis ce début d’année 2023. Tout n’aura pas été parfait, mais l’essentiel est bien acquis. En remportant cette rencontre, les Rouges poursuivent leur remontée au classement, en revenant au sixième rang, à hauteur des places européennes. La fatigue des 4500 kilomètres du voyage en Norvège ? Ce n’était qu’un détail pour Pauline ROBERT et les siennes. N’ayons pas peur de le dire : en ce début d’année 2023, les Bisontines auront su retrouver les ingrédients qui nous avaient tant fait vibrer la saison dernière. On se demande alors jusqu’où pourront aller les protégées du duo MIZOULE / GARNIER, et on peut, légitiment, rêver d’un sixième succès samedi, à 16 heures, face à la grosse cylindrée du BV BORUSSIA DORTMUND en Coupe d’Europe. Alors pour cela, cher public bisontin, on vous dit : rendez-vous samedi au Palais des Sports !

Crédit photo : Frédéric Llopis