Entretien avec Mathieu BONDUAEUX, encadrant de l’école d’arbitrage de l’ESBF.

La saison 2021/2022 est achevée. Faisons un débrief sur l’école d’arbitrage de l’Esbf cette saison. Combien de jeunes handballeuses ont pris part au dispositif de l’école d’arbitrage ? Comment se déroulent les apprentissages ?

M. BONDUAEUX : ” Sur la saison, une quinzaine de joueuses du club ont pris part au dispositif de l’École d’Arbitrage, en officiant sur les différentes rencontres organisées à domicile par le secteur jeunes. Les apprentissages se passent bien, surtout pour notre binôme le plus motivé qui a participé à des formations départementales avec le Comité, en plus de ce qui est proposé par le club. Les encadrants de l’École d’Arbitrage et les entraîneurs sont au chevet de nos JAJ lorsqu’elles officient sur nos rencontres à domicile. “

Quels étaient les objectifs de cette école d’arbitrage cette saison ? Et quels seront ceux de la saison à venir ? 

M. BONDUAEUX : ” L’objectif de cette saison était surtout de relancer notre École d’Arbitrage, avec une priorité : que chaque match organisé à domicile soit couvert par un arbitre du club. Cet objectif a été plutôt bien tenu, même si nous avons rencontré quelques difficultés, principalement lorsque l’équipe prévue pour arbitrer jouait end même temps. Mais notre méthode de désignation porte ses fruits, et offre à la jeune joueuse une possibilité de se sensibiliser sur une rencontre. Un autre objectif était de proposer un binôme au Comité, ce qui a été rempli puisqu’Améline KOPP et Lisandre BALLOT ont participé à une formation départementale.Cette saison, nous avons proposé le service minimum. Le projet est d’aller plus loin la saison prochaine, par des interventions sur les entraînements, et un meilleur accompagnement de nos JAJ sur les rencontres sur lesquelles elles officient. Pour cela, il faudra aussi que l’on trouve des bénévoles motivés à les accompagner ! ”


Un souvenir de la saison à partager pour donner envie aux futurs arbitres de demain de s’engager ?

M. BONDUAEUX : ” Le souvenir qui me vient en tête est évidemment celui des finalités inter-comités nationales, qui se sont déroulées le 4 et 5 juin à Orléans. J’y participais en tant qu’accompagnateur de la Ligue, et nous avons été représentés par Mahina, joueuse du club, et Marie, qui est maintenant à Palente. Depuis mon arrivée au club, c’est un binôme que nous avons accompagné, sur et en dehors des terrains, et qui ont suivi les formations départementales. Leurs bonnes performances cette saison leur ont permis de participer à cette compétition nationale, qui rassemble 34 équipes, et qui est une vraie fête. J’étais très fier de voir ces deux jeunes prendre part à ce tournoi dont elles ont d’ailleurs arbitré une demi-finale. Elles en garderont des souvenirs pour toujours, et moi aussi ! L’objectif est bien sur de permettre à d’autres licenciées du club de participer à ce type de compétition, pas forcément en tant que joueuse (nous en avions 4 à Orléans), mais aussi en tant qu’arbitre. C’est un des principes portés par le club : proposer plusieurs voies à nos licenciées pour s’épanouir dans la pratique du handball. “

Merci Mathieu pour tes réponses et pour ton engagement envers notre école d’arbitrage, son développement et sa structuration.