Nous l’avions dit depuis mercredi, à l’issue du match aller remporté par les Engagées : la soirée de ce samedi soir, pour le dernier match de la saison de l’ESBF, s’annonçait passionnante et riche en émotions. Dès 17 heures, les premiers supporters rejoignaient les tribunes du Palais des Sports, pouvant accueillir 800 personnes, après 252 jours de huis-clos, qui aura tant pesé sur la saison des Engagées. On le sait, l’histoire d’amour entre les Rouges et leurs supporters est indéfectible, et le plaisir de se retrouver n’était pas masqué par les contraintes sanitaires.

Au-delà de ces retrouvailles, n’oublions pas qu’il fallait disputer une ultime rencontre, pour tenter d’accrocher une place sur le podium de Ligue Butagaz Energie. Après la victoire de deux longueurs en terres tourangelles, les joueuses de Raphaëlle Tervel disposaient d’un infime avantage, qu’il convenait de confirmer à domicile, face à une équipe qui nous a posé tant de problèmes au cours des trois premières confrontations de la saison.

La rencontre démarrait sur des bases très défensives, voyant l’ESBF prendre progressivement les devants au cours du premier quart d’heure marqué par un faible nombre de buts (6-4). Bien emmenées par Chloé Valentini et Lara Gonzalez, deux des six joueuses partantes, les Engagées semblaient plus en place dans cette partie, et faisaient la course en tête au cours de ce premier acte. Mais Chambray, loin d’être distancée, s’en remettait à nouveau à Touré et Stoiljkovic pour rester au contact des Bisontines à la pause (13-11).

Premier temps fort extra-sportif de cette soirée, les 800 supporters présents, et tout ceux derrière leurs écrans rendaient hommage à trois joueuses emblématiques du club, parties la saison dernière en pleine pandémie. Ainsi, Amanda Kolczynski, Alice Lévèque et Marine Dupuis (par procuration) se sont vues remettre un bouquet de fleurs et différents cadeaux, ainsi que des applaudissements nourris, pour récompenser leur dévouement au service du club.

Le deuxième acte de cette partie était des plus serrés, mais l’ESBF ne laissait pas les Chambraysiennes prendre les devants. Usant de gestes techniques, à l’image du Schwenker d’Alizée Frécon (en hommage à Sandrine Mariot) ou de la roucoulette de Lucie Granier, les Engagées régalaient les spectateurs présents, dans une rencontre très plaisante. Dans une fin de match haletante, la délivrance venait de Kiara Tshimanga, jeune joueuse du Centre de Formation, qui offrait la victoire à son équipe (26-25).

Au terme d’une saison sportive mitigée entre l’absence des supporters et la qualité des résultats sportifs, l’ESBF décroche ainsi sa place sur le podium de Ligue Butagaz Energie. Une performance XXL, mais loin d’être surprenante face à la force de ce collectif, marqué par la solidarité, la technicité et la combativité. Il ne restait plus qu’à remercier celles et ceux qui ont donné pour le club au cours de ces dernières saisons, pour que la soirée rejoigne celles qui marquent l’histoire d’un club.

La cérémonie de fin de saison pouvait alors débuter, d’abord par les bilans de la saison 2020/2021, puis par le soutien des collectivités, représentées pour l’occasion. Puis venait l’heure de remercier celles qui ne porteront plus le maillot bisontin. Remercier Aïssatou Kouyaté, Maria Nuñez, Marie Louis, Aneta Labuda, Lara Gonzalez et Chloé Valentini. Chacune, à sa façon, a marqué de son empreinte le club bisontin, et touché le coeur des supporters du club. Elles ne défendront plus le rouge et le noir, mais elles auront toujours leur place dans les travées du Palais des Sports.

Puis à Philippe Monnier-Benoît, Roland Motte, Sandrine Mariot et Raphaëlle Tervel. Le “meilleur staff du monde”, dixit la technicienne bisontine, qui quitte le navire après six ans de bons et loyaux services. On ne se risquerait pas à résumer tout leur travail en quelques lignes, tant ils ont apporté à l’ESBF. Les amoureux du club le savent déjà, et ne l’oublieront pas, alors contentons-nous de leur dire merci. La passation de témoin avec Sébastien MIZOULE étant faite, il est l’heure de clôturer cette saison, et de continuer à rêver avec cette magnifique équipe.

A toutes ces joueuses, à ce staff et à tout ceux qui gravitent autour, bravo, et merci. A celles et ceux qui nous quittent, merci pour tout. Et à celles qui restent, ou qui arrivent, vivement septembre !

Crédit Photo : @sosuitephotographie – Yoan Jeudy