Le club de l’ESBF prône d’années en années la formation des joueuses de handball et c’est également une valeur qui lui est reconnu, à l’image des signatures de Juliette FAURE, Lucie GRANIER et Clarisse MAIROT en Janvier dernier. Un travail très collaboratif a été mené entre Sébastien MIZOULE, futur entraîneur de l’équipe professionnelle et Tom GARNIER, futur entraîneur adjoint de l’équipe professionnelle et futur responsable du centre de formation, pour la progression du centre de formation de l’ESBF.

Ema CORDIER, ailière droite née en 2003, est passée par le club de Val de Gray Handball avant de rejoindre l’ESBF en 2017. Joueuse d’1m68 et pensionnaire du pôle espoirs Bourgogne Franche-Comté ces quatre dernières saisons, elle intégrera le centre de formation de l’ESBF jusqu’en 2023. Elle sera la troisième ailière droite de l’effectif Ligue Butagaz Énergie, et poursuivra sa formation avec le centre de formation et le collectif N1. Ema suivra en parallèle du handball, un BTS SP32 au lycée Pergaud.

Juliette MAIROT, née en 2003, est arrivée à l’ESBF en 2014 après avoir joué dans le club de HBC Marnaysien. Dans la continuité de son parcours au pôle espoirs Bourgogne Franche-Comté, la demi-centre d’1m71 intégrera le centre de formation de l’ESBF pour les deux prochaines saisons. Elle fera partie de l’effectif professionnel à l’entraînement et continuera d’apporter ses qualités de vitesse et d’explosivité au collectif N1. Juliette suivra des études en STAPS à l’université de Franche-Comté.

Léa CUENOT, née en 2001 qui évolue au poste de pivot prolonge son contrat au centre de formation de l’ESBF. Après deux premières saisons au cours desquelles elle a effectué quelques apparitions avec l’équipe professionnelle, Léa poursuivra son cursus au centre de formation jusqu’en 2023. Ses progrès lui permettent de progresser dans la hiérarchie au poste de pivot, puisqu’elle sera la troisième à ce poste la saison prochaine avec l’équipe professionnelle. Elle poursuivra ses études en STAPS à l’université de Franche-Comté.

En revanche, après être arrivée en 2018 au club de l’ESBF et avoir progressé durant deux années au centre de formation, l’ailière gauche Marie LOUIS n’est pas conservée.