Presque un mois après leur déplacement du côté de Chambray, les Engagées reprenaient la route des play-offs ce mercredi avec un déplacement dans la Drôme, pour y affronter les Abeilles de Bourg de Péage. Pour lancer ce sprint final, avec trois matchs d’une importance capitale, les Bisontines étaient toujours privées d’Aïssatou Kouyaté et de Line Uno, en rééducation pour leurs ligaments croisés. L’objectif de ce voyage était simple : empocher les trois points, et consolider la troisième place sur le podium de ces play-offs.

Privées d’Eva Turpin, Bourg de Péage posait déjà des difficultés aux Bisontines à l’entame de la rencontre. Les locales profitaient du manque de réussite de leurs adversaires pour prendre les devants, sans pour autant se détacher (4-2, 7′). Sakura Hauge plaçait alors un mur devant sa cage, et ses quatre arrêts consécutifs et le score revenait à parité à l’issue du premier quart-d’heure. Il fallait compter sur le jet de 7M de Lara Gonzalez, bien provoqué par Clarisse Mairot, pour voir les Bisontines prendre la tête pour la première fois de la rencontre (4-5, 15′).

L’avantage n’était alors que de courte durée, puisque la défense péageoise prenait à nouveau le dessus, et Léna Grandveau sortait son épingle du jeu pour permettre à ses coéquipières de reprendre la tête. Menées au score et mises en difficulté offensivement, le duo Tervel-Mariot ne tardait pas à réagir en mettant en place une strict sur la jeune Péageoise. Ce choix tactique, combiné à la bonne prestation offensive d’Alizée Frécon, empêchait les locales de virer en tête, et sur un ultime arrêt de Sakura Hauge, les deux équipes se séparaient sur un score de parité, dans un match des plus serrés (11-11, 30′).

Au retour des vestiaires, Alizée Frécon poursuivait sur sa lancée, et enchainait interception et conclusion d’un jeu rapide pour permettre aux Engagées de prendre légèrement la tête. Alors que le mano a mano se poursuivait à l’entame de cette période, Besançon prenait petit à petit les devants face à des Péageoises de plus en plus fatiguées. Face aux difficultés offensives de ses joueuses et à l’exploitation du jeu rapide par Besançon, Camille Comte posait son temps mort avec un déficit de quatre longueurs.

Malgré un léger sursaut observé, les Abeilles, en manque de rotation, ne parvenaient pas à revenir au score, et le manque de rotation provoquait de nombreuses pertes de balles et approximations bien exploitées par Clarisse Mairot ou Lara Gonzalez. Bourg de Péage s’en remettait alors à Modenel pour tenter d’y croire, mais Frécon, encore elle, enterrait tous les espoirs locaux en interceptant un nouveau ballon, vite converti de l’autre côté du terrain. Les dés étaient alors définitivement jetés, et Besançon repartait de la Drôme avec une victoire 23-26.

Portées ce soir, par Alizée Frécon (8 buts) et Clarisse Mairot (9 buts), et à quelques jours de la réception de Nice, les Bisontines peuvent ajouter trois points à leur compteur, et peuvent rêver encore plus fort qu’avant à une qualification européenne, qui pourrait bien être officielle dès la fin de semaine… Affaire à suivre !