Les Engagées retrouvaient hier soir le Palais des Sports pour la journée 12 de Ligue Butagaz Energie, synonyme de dernière journée de phase aller face à l’équipe orléanaise de Fleury. Après cette rencontre, il ne restera que le match en retard de la J8 face à Chambray, le 14 février, avant de se tourner vers les play-offs. Malgré la qualification acquise, ce match gardait son importance dans la quête aux points avant le début des play-offs, prévus le 27 février.

Les Bisontines prenaient le jeu à leur compte dans ce début de partie. Les Fleuryssoises peinaient à trouver les solutions offensives et laissaient l’avantage du score aux Engagées. Tandis que Lara GONZALEZ inscrivait six jets de 7M lors du premier quart d’heure, Lucie GRANIER en profitait pour s’illustrer depuis son aile droite, avec trois réalisations en l’espace de douze minutes. BEGON et VIDAK tentaient de maintenir le contact avec les Bisontines, mais un premier écart était déjà créé à l’issue des quinze premières minutes (10-07).

L’impression de domination laissée par les Engagées ne se traduisait pas vraiment au niveau du tableau d’affichage, et les Panthères ne se faisaient jamais distancer. En prenant leur temps, elles revenaient alors tranquillement au score, et profitait de l’exclusion de Kiara TSHIMANGA combinée à la courte sortie sur petite blessure de Chloé VALENTINI pour revenir à une longueur des locales. Le jeu de yoyo entre les deux équipes se mettait en place, et après un nouvel écart de trois buts, les deux formations se séparaient avec une petite unité d’écart au buzzer (18-17). Tout restait à faire lors du deuxième acte.

La seconde période ressemblait fortement à la première. Les Bisontines démarraient fort, et infligeaient un rapide 4-0 aux Fleuryssoises pour prendre cinq longueurs d’avance. Comme le fait le yoyo, le score se resserrait à nouveau, et le bon travail de BOUKTIT, prêtée par Metz, permettait aux visiteuses de revenir à deux buts… avant de voir les Engagées reprendre cinq longueurs d’avance ! A l’entame du dernier quart d’heure, et malgré un bon petit matelas de quatre longueurs, tout restait possible dans cette rencontre (45′, 25-21).

Et comme nous le pressentions, Fleury ne se déclarait pas vaincue. En difficulté offensivement, les Bisontines ne parvenaient plus à conserver leur avance, et grâce à un 4-1 en l’espace de quatre petites minutes, elles s’offraient alors un money-time en revenant à une longueur à l’entame des dix dernières minutes. Cette fin de match passionnante s’annonçaient très indécise, mais les Engagées restaient toujours devant. La jeune garde fleuryssoise, menée par le duo BOUKTIT-BEGON, répondait au binôme FRÉCON-VALENTINI, et les deux équipes étaient à égalité à l’entame de la dernière minute.

Malgré l’absence de public, l’atmosphère était irrespirable, et le but d’Alizée FRÉCON sonnait comme une libération. Il fallait encore bien défendre, ne pas prendre de but, pour espérer la victoire. PEILLON attaquait de son aile, transmettait sur BOUKTIT… qui ne parvenait pas à se saisir du ballon qui glissait dans les mains de Roxanne FRANK. L’ESBF s’offrait une victoire au forceps, dans une rencontre qu’elle aura pourtant dominée. 32 à 31, une belle victoire !

Un résultat à confirmer ce dimanche, avec le dernier match de la phase régulière face à Chambray.