Dans sa carrière professionnelle, débutée en 2012, elle n’a pour l’instant connu que Besançon : formée au club, Amanda Kolczynski y aura passé les dix premières saisons de sa carrière, pour un total de 189 matchs disputés sous les couleurs des Engagées. Mais l’aventure s’arrête ici, puisque Amanda quittera les bords du Doubs la saison prochaine, et poursuivra sa carrière à Saint Amand, aux côtés de Florence Sauval.

Au cours de ces nombreuses années bisontines, Amanda a tout connu avec le club bisontin. La relégation en deuxième division d’abord, lors de la saison 2013/2014, puis elle a été une actrice majeure de la montée en puissance du club de ces dernières saisons. Elle a participé à la remontée de l’ESBF en première division, la saison suivante, puis au retour du club en Coupe d’Europe, et aux trois campagnes européennes de ces dernières saisons.

Mais ce n’est pas tout. Durant sa longue aventure bisontine, Amanda a aussi connu le graal pour toute joueuse de handball : la sélection nationale. Une première sélection sous le maillot tricolore le 26 novembre 2015 face à la Roumanie, une participation aux championnats d’Europe de 2016, et même une médaille de bronze, obtenue lors de cette même compétition.

La carrière d’Amanda prend un tournant en mars 2017. Alors en grande forme, et intégrée au collectif de l’Équipe de France, qui prépare le mondial 2017 prévu en Allemagne au mois de décembre, elle est victime d’une rupture des ligaments croisés lors du déplacement de l’ESBF à Metz, au cours d’un match de championnat. Au cours d’une phase de rééducation compliquée, l’ailière droite voit s’envoler son rêve de mondial, et son aventure tricolore s’arrêter par la même occasion.

De retour de cette blessure, depuis la saison 2018/2019, Amanda a formé un duo prometteur avec Lucie Granier, alors jeune joueuse du Centre de Formation, lui permettant rapidement de prendre ses marques et de s’épanouir avec l’équipe première. Malgré des moments compliqués, Amanda avait toujours à coeur de défendre ce maillot bisontin, qu’elle portait sur ses épaules depuis si longtemps, et de donner le meilleur d’elle même sur le terrain. Suite à la non-prolongation de son contrat par le club bisontin, elle s’en ira défendre d’autres couleurs, certainement avec le même engagement.

Comme pour Alice Lévêque, le départ d’Amanda Kolczynski marque le départ d’un des symboles du collectif des Engagées, image de l’histoire récente du club, enfant du club et pur produit du Centre de Formation bisontin. Nous garderons tous de bons souvenirs de ses valeurs humaines, de son dévouement et de son amour pour le club bisontin, et nous prendrons grand plaisir à la retrouver sur les terrains cette saison, en Ligue Butagaz Energie ou en Coupe de France. Même si, dorénavant, elle ne sera plus vêtue de rouge.

Merci Amanda pour ces dix années passées sous le maillot bisontin, et bonne continuation. ❤️