Ce mercredi matin, lorsque Besançon s’est levé, la ville avait revêtu un léger manteau blanc, phénomène qui se veut de plus en plus rare ces dernières années. On pourrait donc s’amuser à y voir un signe d’une journée de toutes les surprises, et où des événements non vécus depuis de longues années se réaliseraient, laissant ainsi la magie opérer. Et dans la logique de ces pensées, on pense donc à la rencontre de ce mercredi, entre l’ESBF et Metz, qui n’a plus perdu face aux Bisontines depuis… 14 ans.

Il faut toutefois être clair, il ne suffira d’espérer à un coup de pouce du destin pour s’imposer ce mercredi, face à la très grosse cylindrée du Metz Handball, qui domine le championnat de Ligue Butagaz Energie en compagnie de Brest. Comme en témoigne leur victoire avec 5 buts d’écart face à Rostov ce week-end, en Ligue des Champions, les joueuses de Manu Mayonnade ont conservé toutes leur qualité et leur force de frappe, et obtenir un résultat demeure toujours du domaine de l’exploit.

En opération reconquête suite à la désillusion vécue ce vendredi en terres dijonnaises, c’est avec une farouche envie d’exploit que les Engagées aborderont ce Classico historique du Championnat de France. Il faudra pour cela s’inspirer de Bourg-de-Péage, Nantes ou encore Paris 92, qui sont parvenus à grappiller quelques points aux Jaunes et Bleues depuis le début de saison. Signe, donc, que tout est possible, et qu’avec envie, sérieux et application de tous les instants, une nouvelle performance XXL peut attendre les Bisontines ce mercredi soir.

Une nouvelle fois, il faudra que le collectif, véritable star du club bisontin, réponde au collectif de stars des Messines, qui continue de rassembler les meilleures joueuses du continent, années après années. On pourrait facilement penser à Grâce Zaadi, Laura Flippes ou encore à Orlane Kanor, joueuses indiscutables de l’Équipe de France et éléments majeurs des Jaunes et Bleus. On n’oubliera pas non plus Ivana Kapitanovic, dont le duel à distance face à Sakura Hauge sera à suivre de très près, et pourra faire partie du facteur clé de cette rencontre.

Vous l’aurez compris, la rencontre qui se présente aux Bisontines ce mercredi soir relève d’un véritable choc face au mur messin. Et puisqu’ensemble, on est toujours plus fort, les Engagées compteront une nouvelle fois sur leurs très précieux supporters, déjà annoncés en nombre, pour les encourager et leur apporter la force nécessaire au franchissement de cet encombrant obstacle. Nous vous donnons donc rendez-vous ce mercredi, à 20 heures au Palais des Sports, pour une des plus belles soirées de handball de l’année.

ESBF / METZ, le mercredi 26 février à 20 heures au Palais des Sports de Besançon