UN DERBY POUR FINIR…

Quoi de mieux pour terminer une période de 6 matchs en 17 jours qu’un derby face à Dijon ?

On a cherché, mais rien ne nous est venu. Entamé le 4 septembre face à Brest, les Engagées clôturent ce soir un fou marathon avec un match tous les trois jours, et un très grand nombre de kilomètres au compteur.Il est bien-sûr trop tôt pour en faire le bilan, puisque le résultat de cette rencontre pourra faire pencher la balance d’un côté ou de l’autre, mais qu’on se le dise, le léger répit promis par la trêve internationale fera grand bien aux organismes.

Mais avant cela, il reste un match. Et pas n’importe lequel : un match face à notre adversaire préféré, à nos voisins de la JDA Dijon. Après un début de saison délicat, les Dijonnaises ont réussi à décrocher leur premier succès samedi dernier face à Mérignac, et affichent donc un bilan de 4 défaites pour une victoire. Mais la tâche ne sera pas simple pour autant : les joueuses de Christophe Mazel montent en puissance depuis le début de la saison, à l’image de Déborah Kpodar, qui compte déjà 33 buts à son compteur en 5 rencontres.

C’est donc un match capital qui attend les Bisontines ce soir, à tous les niveaux : au niveau symbolique, puisque c’est un derby, et qu’un derby, ça ne se joue pas… (vous connaissez la suite), au niveau du jeu, puisqu’il faudra savoir répondre aux assauts de Julie Dazet et de ses coéquipières , mais aussi au niveau du classement, une victoire permettant à l’ESBF de rester au contact de ses concurrents directs, comme le Nantes Atlantique.
Supporters, supportrices, nous comptons donc sur vous ce samedi au palais des Sports pour encourager les Engagées !

Alors tous au palais, et allez les Rouges !