6 mois plus tard, la voilà qui revient. Elle qui nous a quittés, un samedi soir de février, après
10 matchs de très haut niveau pour les Engagées.
La Coupe d’Europe est de retour, mais avec un peu d’avance. En effet, la cinquième place
obtenue la saison dernière entraîne l’entrée des Bisontines au premier tour de qualification,
alors qu’elles avaient été dispensées de celui-ci la saison passée. Ainsi, demain soir, le public
bisontin aura l’occasion de retrouver l’EHF Cup, et de découvrir une partie du handball
portugais, grâce à la venue de Colegio de Gaia, champion du Portugal 2019.
Nous pouvons le dire sans trop se cacher, le résultat final de cette double confrontation ne
fait guère de doute : suite à leur victoire 37-12, les Rouges ont enterré tout suspens, et
peuvent aborder cette rencontre sans trop de pression. Toutefois, ce n’est pas pour cela que
le match de demain sera inintéressant : ce sera l’occasion de découvrir, sur le taraflex
certaines joueuses, qui pourront gagner du temps de jeu demain soir, à l’image des pivots
Louise Cusset et Léa Cuenot, ou encore de la gardienne Diorobo Sacko, mais c’est aussi de
voir s’opposer deux « handball » demain soir.
D’un côté, nous aurons la vision portugaise du handball : un handball où les championnes du
pays – équivalentes des joueuses de Metz – sont amatrices, où les joueuses de haut-niveau
ne s’entraînent pas tous les jours, et qui se joue dans des gymnases de collège, d’une
capacité d’une centaine de personnes. Et de l’autre, la vision française : un handball qui se
professionnalise quotidiennement, en développement permanent, avec des enjeux de plus
en plus importants, et qui se joue dans des salles de grande capacité, qui se chiffre en
milliers de places. C’est cette opposition qui nous sera proposés demain.
Alors pour ces raisons, et pour soutenir, une fois encore, les Engagées, nous vous donnons
rendez-vous ce samedi soir à 20 heures, et vous espérons très nombreux.

ALLEZ LES ROUGES !